Infos pratiques

Les fruits et legumes anti-cancer

Le saviez-vous ? Les meilleurs fruits et légumes anti-cancer locaux

Le saviez-vous ? Les meilleurs fruits et légumes anti-cancer locaux

De nombreuses études ont démontré l’influence de l’alimentation sur le risque de développer un cancer. « La prévention du cancer par la nutrition ne peut se résumer à un aliment miracle. Il s’agit d’équilibrer globalement ses consommations, en privilégiant ce qui protège et en réduisant ce qui peut contribuer à l’apparition d’un cancer. » (e-cancer.fr)Une alimentation riche en fruits et légumes contribuerait à nous protéger grâce aux antioxydants qu’ils renferment. Les antioxydants sont certaines vitamines, les oligo-éléments, certains micronutriments présents naturellement dans notre alimentation. Ils aident à protéger les cellules de l’organisme de l’effet des radicaux libres :Les radicaux libres sont des molécules fabriquées naturellement dans nos cellules lors du fonctionnement normal de l’organisme. Mais ils augmentent sous l’effet de facteurs externes comme la pollution, le tabac ou les rayons UV du soleil. Un excès de radicaux libres peut engendrer un vieillissement prématuré des cellules et le développement de certaines maladies. Les antioxydants vont donc, chacun à leur manière, aider à neutraliser les radicaux libres en excès dans l’organisme.Voici une liste des meilleurs fruits et légumes « anti-cancer » locaux, grâce au rôle protecteur des antioxydants tels que le beta-carotène, les vitamines C et E ou le sélénium.

Ça tombe bien, c’est la saison des tomates, des fraises, des framboises, alors mangez-en pour être plus en forme !!

Les aliments anti-cancer
Lire la suite...

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison locaux ?

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison locaux ?

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison locaux (régionaux) ?

Parce qu’ils ont plus de goût

Les fruits et légumes qui murissent au soleil sont plus savoureux que ceux qui murissent dans la soute d’un avion ou d’un bateau.

Parce que c’est économique

Les produits de locaux de saison sont bien souvent moins chers, parce que le producteur est à proximité (moins de transport) et vendus au moment où ils sont disponibles abondamment, en pleine saison.

Parce que c’est meilleur pour la santé

Manger des produits locaux permet de s’assurer de la fraîcheur et de la qualité des produits.Les nutriments contenus dans les fruits et légumes se détériorent au bout de 2 à 3 jours après la récolte, donc si le trajet dure quelques jours en bateau ou en camion, imaginez… Et les études prouvent que les nutriments se dégradent moins si la nourriture n’est pas transportée sur une longue distance ou stockée durant un long moment.Les fruits et les légumes de saison sont adaptés à nos besoins en nutriments, vitamines et minéraux au moment où nous en avons le plus besoin. En hiver, au moment où notre système immunitaire a besoin d’être renforcé, c’est la saison des légumes riches en minéraux comme les endives, les carottes ou les poireaux. En été, lorsque notre organisme a besoin d’être plus hydraté, les fruits d’été sont gorgés d’eau comme les tomates, les fruits rouges, les courgettes.

Parce qu’il sont souvent moins traités

Des additifs sont souvent ajoutés aux fruits et légumes qui viennent de l’étranger, pour une meilleure conservation.

Parce que c’est écologique

Manger des fruits et légumes de saison locaux,Pour réduire la pollution liée aux transports : les fruits et légumes hors saison sont souvent transportés par avion, par camion ou par bateau, réfrigérés pour qu’ils ne pourrissent pas. Ils nécessitent donc de beaucoup d’énergie.Pour limiter les déchets : Souvent, les produits importés sont sur-emballés.Pour limiter le gaspillage alimentaire: Il arrive que des fruits et légumes importés ne supportent pas le voyage, et sont jetés dès leur arrivée.Contribuons à diminuer l’énergie utilisée pour produire et transporter nos fruits et légumes, et à diminuer nos déchets. Nous participons ainsi à réduire l’impact de l’agriculture sur le climat.

Parce que c’est solidaire

Garantir l’autonomie alimentaire, préserver les terres nourricières et l’activité des producteurs près de chez nous, pour sauvegarder la biodiversité agricole et la spécificité des terroirs, encourager l’économie locale et créer des emplois qui ont du sens, et participer à une répartition équitable des richesses. Article intéressant ICI.

Parce que cela permet de varier

Cela évite de manger toute l’année les mêmes fruits et légumes. Il est important de garder une alimentation variée.

Voici une récap des fruits et légumes de juin locaux (Nord Pas de Calais) :

Lire la suite...
Coeur de fruits et legumes

Quelques conseils pour conserver ses fruits et ses légumes plus longtemps

Tous les fruits et légumes ne se conservent pas de la même façon et pour la même durée. Voici quelques conseils pour profiter de leurs qualités gustatives et nutritionnelles : Tout d’abord, il faut savoir que le froid stoppe de façon définitive leur maturation. Et la proximité de certains fruits ou légumes avec d’autres fruits ou légumes qu’on appellent « climactériques » c’est à dire qui produit un gaz appelé l’éthylène, accélère leur maturation. Il est important d’essayer de les séparer les uns des autres, pour éviter que qu’ils ne pourrissent prématurément.

Ceux qui se conservent plutôt à température ambiante…

Agrumes

Citrons, oranges, pamplemousses se conservent facilement hors du réfrigérateur grâce leur peau épaisse. Comptez 1 semaine à température ambiante et 10 jours en moyenne dans le réfrigérateur. La mise au frais préserve l’agrume de la déshydratation.

Ananas

L’ananas, comme beaucoup d’autres fruits exotiques, ne supporte pas les températures inférieures à 8°C. Mieux vaut conserver son ananas à température ambiante jusqu’à ce qu’il mûrisse, environ 6 jours.

Ail

Les têtes d’ails se conservent 3 à 5 semaines à température ambiante, mais les gousses toutes seules ne résisteront que 10 jours.

Avocats

A conserver à température ambiante jusqu’à 5 jours. Pour le faire mûrir rapidement vous pouvez le mettre dans un sac en papier kraft avec une banane ou une pomme. En le mettant au réfrigérateur, vous ralentissez sa maturation.

Bananes

La banane est un fruit qui produit beaucoup d’éthylène. Il est donc important de les conserver à température ambiante loin des autres fruits et légumes. Si elles mûrissent trop vite, on peut les mettre au réfrigérateur dans un sachet hermétique. Dans le froid, leur peau devient noire mais le fruit est toujours bon.

Courges

Elles se conservent à température ambiante. Dans une pièce sèche et aérée, vous pouvez conserver vos courges entre 3 et 6 mois. Mais si vous en entamez une, il faut alors mettre le morceau restant au réfrigérateur.

Kiwis

Si les kiwis sont tendres, ils sont à conserver au réfrigérateur, environ une semaine. S’ils ne sont pas mûrs, vous pouvez les conserver à température ambiante pendant 3 à 4 semaines. Vous pouvez les mettre dans un sac en papier avec une banane ou une pomme pour qu’ils murissent plus vite.

Melons

Gardez-le à température ambiante, jusqu’à sa pleine maturité, c’est à dire, à la craquelure du pédoncule. Si vous voulez accélérer la maturation de votre melon, mettez-les dans un sac papier kraft avec une banane ou une pomme. Vous pouvez le mettre 1 heure au réfrigérateur, pour le déguster bien frais.

Noix, noisettes, amandes

A l’air libre, sec et frais, elles se conservent facilement dans votre corbeille à fruits pendant plusieurs semaines, à condition que l’endroit ne soit ni trop humide ni trop chaud.

Oignons

A conserver dans un endroit sec et aéré. Ils se conservent 2 à 3 mois dans ces conditions. Sachez aussi qu’il ne faut jamais conserver les oignons et les pommes de terre ensemble, car ces dernières finissent par se ramollir et pourrir.

Pêches, prunes, nectarines et abricots

Evitez le réfrigérateur pour conserver ces fruits car le froid anéantit leur saveur et rend leur chaire farineuse. Optez plutôt pour un endroit frais. Rangez-les à plat et dégustez-les dans les 2 jours. Ne les lavez que lorsque vous êtes sur le point de les manger. Quand elles sont mûres, elles se conservent 3 à 5 jours dans un plastique au réfrigérateur.

Poires

Selon les variétés et le stade de maturité, les poires se conservent de quelques jours à quelques semaines. Si vous les achetez mûres, consommez-les dans les 2 à 3 jours. Si elles ne sont pas encore bien mûres, laissez-les à température ambiante. Quand elles sont mûres, elles se mettent au réfrigérateur dans un sac plastique pour les conserver une semaine de plus.

Pommes de terre

Pour les tubercules comme les pommes de terre, il ne faut pas de lumière qui les rend verdâtres et amers, ni de chaleur qui les fait germer prématurément. L’idéal est de les conserver dans un endroit frais, sec et sombre, comme un cellier ou une cave par exemple. Elles se conservent 2 à 3 mois.

Tomates

Il faut toujours les laisser à température ambiante et les manger aussi à température ambiante. Il ne faut pas les laisser dans un sac plastique car l’éthylène qu’elles dégagent les fait pourrir.

Ceux qui se conservent au frais…

Asperges

Ce sont des légumes fragiles, il est préférable de les consommer rapidement après les avoir achetées. Vous pouvez conserver les asperges en botte jusqu’à 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pour conserver leurs saveurs, emballez-les dans un linge, si possible les pointes vers le haut.

Aubergines

Les aubergines se conservent bien au réfrigérateur, jusqu’à 5 jours après achat.

Brocoli

Les brocolis se conservent parfaitement au frais dans le bac à légumes jusqu’à 5 jours. Laissez-les dans leurs emballages plastique, ou emballez-les dans du film alimentaire ou dans un sachet en papier kraft. Et Lavez-les seulement quand vous êtes sur le point de les cuisiner.

Chou-fleur

Le chou-fleur se conserve 2 ou 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il se conservera encore mieux lavé, divisé en petits bouquets et placé dans une boîte hermétique.

Chou

Le chou pommé peut se conserver aisément une semaine au frais.

Cerises

Vous pouvez les conserver trois jours à température ambiante, s’il ne fait pas trop chaud, et jusqu’à cinq jours au réfrigérateur, emballées dans un sac plastique ou une boîte hermétique. Lavez-les juste avant de les manger.

Champignons de Paris

Il est préférable de consommer les champignons rapidement après achat. Vous pouvez néanmoins les conserver 3 ou 4 jours au réfrigérateur, dans un sac en papier ou dans une boîte hermétique pour éviter qu’ils ne brunissent. Ne les lavez pas à l’avance.

Châtaignes et marrons

Les châtaignes et les marrons se conservent entre 4 et 5 jours dans le bac du réfrigérateur.

Concombre

Le concombre peut se garder croquant jusqu’à une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Courgettes

La courgette est un légume fragile. Vous pouvez le conserver 4 ou 5 jours dans un endroit frais et sec pour garantir sa fraîcheur et son goût.

Fraises

L’idéal, c’est de les manger dès l’achat. On peut les conserver 48 heures au frais, entières, non équeutées, dans leur barquette.

Haricots (verts, beurre)

S’ils sont bien frais, les haricots peuvent être conservés, sans soucis, pendant 3 ou 4 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Salades (batavia, scarole, feuille de chêne, frisée …)

L’idéal est de consommer les le plus rapidement possible après l’achat pour mieux profiter de sa fraîcheur. Elle se conserve de 3 à 6 jours selon les variétés, entière ou préparée (lavée, essorée et placée dans un sachet ou dans une grande boite hermétique pour éviter l’oxydation), dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Navets

Vous pouvez les conserver 3 ou 4 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans un sachet perforé, mais n’attendez pas qu’il se déshydrate et ramollisse. Vous pouvez également garder les fanes 4 à 5 jours.

Poireaux

Le poireau se conserve jusqu’à cinq jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il faut couper le haut de leurs feuilles auparavant.

Pommes

Les pommes font partie des fruits qui dégagent beaucoup d’éthylène. Il faut les conserver loin des autres fruits et légumes. Elles se conservent : 7 à 8 jours dans une corbeille ou un compotier, à l’air libre, ou 4 à 6 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il ne faut pas les lavez pas à l’avance.

Raisins

Dans l’idéal, le raisin est à consommer dans la journée. Cependant, vous pouvez le conserver cinq jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, emballé dans un sac plastique perforé, pour que l’air circule.

Artichauts

Laissez-les s’ouvrir à température ambiante. Une fois ouverts, placez-les dans un sac plastique dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ne coupez surtout pas la tige avant de l’entreposer au frais, elle le préserve de l’oxydation.

Carottes

Les carottes avec fanes peuvent se conserver deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pour les conserver plus longtemps, coupez les fanes avant de ranger vos carottes au réfrigérateur. Sinon, la plante cherche à maintenir la vigueur de ses fanes en pompant des réserves dans la racine qui se dégrade alors plus vite. Les carottes primeurs sans fanes peuvent se conserver huit jours maximum dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les carottes de garde et de saison peuvent se conserver au moins huit jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Céleri branche

Enveloppez votre céleri-branche dans du papier absorbant ou dans un linge propre et humide, puis entourez-le de papier d’aluminium. Vous pouvez alors le conserver dans le bac à légumes de votre réfrigérateur pendant 4 à 5 jours.

Endives

Enveloppez-les dans du papier absorbant et placez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur pour les conserver jusqu’à 6 jours.

Maïs

Si les épis ont conservé leurs feuilles, mettez-les au réfrigérateur. S’il n’y a que l’épi, emballez-le dans du papier d’aluminium, et mettez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Poivron

C’est un légume qui dégage beaucoup d’éthylène, donc à conserver loin des autres légumes. Vous pouvez le conserver jusqu’à 8 jours dans le bac à légumes sans problème. Epépiné et lavé, il se conserve mieux dans une boîte hermétique.

Radis

Coupez les fanes et conservez-les dans le bac à légumes. L’idéal est de le manger le jour même.
Lire la suite...